Exposition « On a enterré la lune sous le béton » de Caroline Culcasi

Que reste-t-il quand tu as compris que dans ce monde l’accroche est difficile ?
Le grain des images des nouvelles technologies, les traces laissées par les pinceaux, quelques plaques d’argiles ?
Les vidéos, les images et les textes de Caroline Culcasi retiennent dans leurs filets notre présence sensorielle au monde. Ce travail multimédia ouvre, par une poésie frontale, des accroches politiques et mythologiques auxquelles se retenir.