Les journées des P.A.P.A.I.&S.

Exposition, Installation, Performances, Rencontres, Musique, Spectacles

Du 17 septembre au 3 octobre 2010

Ouvert du mercredi au dimanche de 14 h à 20h

Vendredi et Samedi : extension nocturne jusqu’ à 23 h

Vernissage de l’exposition et rencontre avec tous les «papaiénautes»

vendredi 17 septembre à partir de 18 h

20 h – Théâtre d’Or : Ode triomphale de Alvaro de Campos (hétéronyme de Fernando Pessoa), spectacle patapoétique joué par Marie Lopès.

21 h – Rencontre en musique avec Robert Bogler et Jacques Blackstone, suivie d’un bœuf patamusical. Musiciens, venez avec vos instruments !

Participants :

Alain Namia Cohen, Arben Iljazi, Benedicte Pochciol, Bruno Jouhet, Cécile Duval, Christian Remer, Claire Audiffret, Claudie Rouzier, Christophji, Dardan Leka, Déméo, Félix Monsonis, Frédérique Simi, Gaetano Lucido, Harald Wolff, Henri Bokilo, Horbo, Lilia Moglia, Lisa Falour, Manuel Barbeito, Marie-Hélène Jouffroy, Marie Lopès, Marion Baruch, Martine Guitton, Mohamed Hassen Zouzi Chebbi, Mohamed Hmoudane, Nabil Najjar, Olivier Ognibene, Pierre Crouzet, Pierre Vallas, Reinaldo, Robert Bogler, Rosine Astorgue Leroy, Soem, Sylvie Mballa, William Darlin, Yvan Gauzy, Zeljka Aubel

Le programme

Samedi 18 septembre

Un « papaiès » culinaire performé par Manuel Barbeito à partir de 15 h, dégustation sur place à partir de 18 h.

20 h – Théâtre d’Or : « Ode triomphale » de Alvaro de Campos (hétéronyme de Fernando Pessoa), spectacle patapoétique, joué par Marie Lopès.

Suivi comme chaque samedi d’une soirée des « Quant à moi… »*

Dimanche 19 septembre

« Papaièses » sucrés pour l’heure du goûter.**

16 h – Accueil en grandes pompes , suivi de Peinture à vélo , et Commentaires autour de ma première œuvre d’art « content pour rien », par Yvan GauzY, clown, magicien, ‘pataphysicien patenté, inventeur notamment de machines absurdes. Yvan GauzY surfe humoristiquement entre le théâtre d’objet et l’art « content pour rien ».

Vendredi 24 septembre

20 h – Théâtre d’Or : Ode triomphale de Alvaro de Campos (hétéronyme de Fernando Pessoa), spectacle patapoétique joué par Marie Lopès, atmosphère sonore par Bruno Jouhet.

21 h – Rencontre en musique, avec Robert Bogler et Jean Marie Nogues, suivie d’un bœuf patamusical. Musiciens, venez avec vos instruments !

Samedi 25 septembre

16 h – Les Petits Masques présentent « Embrouilles sur le tapis », spectacle joué par des enfants pour les enfants, mis en scène par Anne-Marie Borderon.

18 h – Présentation du livre Le Ciel, Hassan II et maman France de Mohamed Hmoudane. Rencontre avec l’auteur, lecture d’extraits et signature.

Cette présentation sera suivie d’une soirée des « Quant à moi … »*, n présence de Mohamed Hassen Zouzi Chebbi, et l’intervention duTrio musical Pli sur Pli.

Dimanche 26 septembre

« Papaièses » sucrés pour l’heure du goûter.**

16 h –  C’est quoi le monde coyote ? , spectacle tragi-clownesque librement inspiré des Partitions rouges, extrait de Métamorphoses, écrit par Jacques Roubaud et Florence Delay, interprété par William Darlin.

Vendredi 1er octobre

20 h – Théâtre d’Or : Ode triomphale de Alvaro de Campos (hétéronyme de Fernando Pessoa), spectacle pata-poétique joué par Marie Lopès, atmosphère sonore par Bruno Jouhet.

21 h – Soêm, chanteuse, auteur-compositeur, guitariste : «Show Case en solo», évoluant entre folk et soul avec parfois des influences world.

Suivi d’un bœuf patamusical spécial percussions, et Jacques Blackstone  acordéon et Jean Marie Nogues, guitarre(SR). Musiciens, venez avec vos instruments !

Samedi 2 octobre

18 h – Rencontre avec Reinaldo, sculpteur italo-franco-argentin, et créateur polyvalent, nous parlera de son dictionnaire Argot (français)/Lunfardo (argentin), Edition Corregidor, 1994, Buenos-Aires.

Suivies dès 20 h d’une soirée des « Quant à moi… »*.

Dimanche 3 octobre

« Papaièses » sucrés pour l’heure du goûter.

16 h – Théâtre d’Or : La Forêt pendue à un arbre, par Bruno Jouhet, suivi de Passionnément, par Cécile Duval, d’après Ghérasim Luca (1913-1994), poète roumain et théoricien du surréalisme (cité par Deleuze dans L’Abécédaire, qui en parlait comme du « plus grand poète français vivant »).

18 h – C’est quoi le monde coyote ? , spectacle tragi-clownesque librement inspiré des Partitions rouges, extrait de Métamorphoses, écrit par Jacques Roubaud et Florence Delay, interprété par William Darlin.

20 h – Dévernissage festif et décrochage effectif

* La soirée des « Quant à moi …, mon papaiès » : rencontre autour des récits chantés, sinon dits, avec l’aide d’un verre (participation modique) et de grignotes. Chacun peut se proposer en tant que récitant. Nous raconterons les histoires (idées, idéaux, rêves, utopies) que nous souhaitons faire partager mais dont l’occasion nous est rarement donnée.

**Des bons gâteaux familiaux et ses recettes.

pour en savoir plus :

http://agoratopiques.blogspot.com/

Posts created 239

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut